Arnaud Péricard : « Une volonté politique réelle »

http://www.autohebdo.fr/f1/actualites/arnaud-pericard-une-volonte-politique-reelle-182006.html

Avocat aux barreaux de Paris et New York, entre autre spécialiste des droits sportifs et des médias, Arnaud Péricard a pleinement participé à ce dossier GP de France F1 2018, notamment pour son montage et sa faisabilité juridique. Rôle qu’il eut lors du précédent projet, en 2011…

Le dossier, visiblement, n’a jamais été enterré…

Non. Depuis, je n’ai cessé de relancer le projet, avec bien sûr l’appui du circuit et les collectivités locales varoises. Il y manquait néanmoins le soutien d’une grosse collectivité, la Région PACA. Lorsque Christian Estrosi a décroché la présidence (en décembre 2015. Ndlr), nous sommes allés lui représenter notre dossier, face auquel il nous a signifié un réel intérêt, et a décidé de porter cette candidature. Dans la foulée, en juin 2016, il a mandaté notre petit groupe, Eric (Boullier), Gilles (Dufaigneux) et moi, pour aller plus avant dans les détails. Nous avons donc œuvré en totale discrétion, pour aboutir aux accords que nous avons aujourd’hui.

Au-delà du soutien financier de la Région, qu’est-ce qui a rendu ce projet possible aujourd’hui alors qu’il ne l’était pas hier ?

Une volonté politique très forte, avec des ressources. Être adossé à une Région est une force plus importante que l’être à un département ou une ville. Cette volonté de la Région PACA de développer la filière sport auto/moto, mise en lien avec le développement d’une filière touristique est une excellente idée.